Accueil du site > Spectacles > Théâtre > Feydeau > Les coulisses des Feydeau
logo

Les coulisses des Feydeau

En 2012 puis en 2013, une partie de la Compagnie des Passe Volant a répété trois pièces de Georges Feydeau, dont Feu la mère de Madame. Voici les coulisses d’une pièce de Théâtre comme on ne vous montre que rarement...

par François Legallais (9/12/2013)

Tout commence par le choix de la pièce. Dans le cas présent, ce sont Martine et Philippe qui ont proposé à la troupe de monter ces trois pièces de Georges Feydeau. Il faut dire que tous les deux ont déjà monté Tailleur pour dames et qu’ils apprécient particulièrement cet auteur.

Ils s’expliquent sur leur choix : « Marcel Achard disait à juste titre que Georges Feydeau était notre plus grand auteur comique… après Molière. Il n’est donc pas étonnant à l’heure actuelle qu’il soit joué par de nombreux professionnels, mais également par des troupes amateurs. Mais, chose curieuse, il s’avère encore aujourd’hui, qu’un certain public ignore ce qu’est le théâtre de Feydeau. C’est pourquoi la Compagnie des Passe Volant a voulu inscrire Feydeau à son répertoire et a choisi ces deux comédies boulevardières ».

« On purge bébé, Mais n’te promène donc pas toute nue et Feu la mère de Madame sont des pièces courtes, aussi agréables à jouer qu’à regarder. Elles incarnent parfaitement le style de Feydeau : la farce conjugale. L’agrément des dialogues, la vivacité des répliques, la drôlerie des personnages divertissent au plus haut point tant le public que les acteurs ».

« Que dire de la mise en scène ? Il n’y a qu’à suivre Feydeau ! Car c’était un auteur derrière lequel se cachait un metteur en scène hors pair s’il on en juge par les nombreuses et précises didascalies qui ponctuent ses textes. Oserait-on dire qu’il nous aura mâché le travail ? Presque ! ».

Après avoir choisi la pièce puis les interprètes, les répétitions commencent, texte à la main au début, ce qui ne facilite pas d’ailleurs le travail autour des gestes et des déplacements des protagonistes. Voir au bas de cette page une sélection de photos prises pendant une répétition de Feu la mère de Madame par Guillaume (cliquez sur la première image pour l’agrandir et lancer ainsi le diaporama).

Puis vient le temps de la préparation des décors, des costumes et des accessoires. Annie, Guy, Christian et Philippe s’attèlent à la conception puis à la réalisation des décors qui seront installés le jour même de la représentation.

Ci-dessous, quelques photos de l’installation des décors...

Pendant ce temps, François prépare la bande-son du spectacle et certains accessoires, dont la bouteille d’éther et les courriers que Lucien envoie en urgence dans Feu la mère de Madame, non sans une certaine dose d’humour !

Ci-dessous, l’étiquette de la bouteille d’éther... fort instructive !

Ci-dessous les deux lettres de Lucien : cliquez dessus pour les agrandir.

PDF - 278 ko

L’ensemble de la distribution, sous la direction de Martine et Philippe, réunit les différents éléments qui constitueront les costumes, ce qui donne lieu parfois à des séances d’essayage assez cocasses !

Ci-dessous, quelques photos d’une séance d’essayage de costumes de Feu la mère de Madame où les perruques ne donnent pas toujours satisfaction !

François et Caroline
Caroline
François et Caroline
François
Elisabeth et Caroline
François
François et Caroline
François et Caroline
Elisabeth
Caroline et François
François
Caroline et François
Elisabeth et François
Caroline
François et Caroline
Elisabeth et François

Dans cette rubrique

Un commentaire ?

Compagnie des Passe Volant, 31, rue Carnot, 95410 Groslay