Accueil du site > Spectacles > Théâtre > Ca sent le sapin > Ça sent le sapin à Montmagny
logo

Ça sent le sapin à Montmagny

Les Passe Volant vont rejouer leur nouvelle pièce, Ça sent le sapin, au Festival Scènes d’Hiver à Montmagny le dimanche 18 janvier 2015 à 16h00. Ce festival de théâtre amateur est organisé par le Centre culturel Art’M et par le CODEVOTA (Comité Départemental du Val d’Oise de Théâtre amateur et d’Animation).

par François Legallais (6/01/2015)

Les Passe Volant vont rejouer leur nouvelle pièce, Ça sent le sapin, au Festival Scènes d’Hiver à Montmagny le dimanche 18 janvier 2015 à 16h00, à la chapelle de l’Ancien Séminaire, 6 rue de Montmorency.

Le centre culturel Art’M de Montmagny, qui nous a déjà reçus à plusieurs reprises, a la gentillesse de nous inviter à participer à ce deuxième festival de théâtre amateur organisé en partenariat avec le C.O.D.E.V.O.T.A. (Comité Départemental du Val d’Oise de Théâtre et Animation).

La salle qui accueille cette manifestation se situe dans une chapelle désaffectée faisant partie d’un ensemble architectural dénommé Ancien Séminaire et situé derrière la mairie. Pour vous y rendre, le plus simple est de vous garer sur le parking de la mairie puis de traverser le parc situé derrière qui vous mènera à la chapelle. Autrement, vous pouvez demander à votre GPS de vous conduire au 6 rue de Montmorency, adresse administrative de cet ancien Séminaire.

Ça sent le sapin est une comédie signée Franck DIDIER et Thierry FRANCOIS dont voici le synopsis :

Maison de repos des Chênes Blancs. Mado, jeune retraitée, y est placée par son fils, Frédéric, et sa belle-fille, Sophie, à la veille des fêtes de Noël après un petit accident cardiaque. Après des débuts quelque peu chaotiques, Mado va connaître de vrais moments de bonheur avec ses nouvelles amies pensionnaires : Irina et Yvonne, placées sous la vigilance de Dominique, infirmière peu orthodoxe. Mais Mado va aussi apprendre à ses dépens que la bienveillance de ses proches peut parfois cacher de bien sombres intentions… Heureusement, Léa, sa petite-fille veille au grain... Attention, les Cartes Vermeilles n’ont pas dit leur dernier mot ! Un regard à la fois tendre et drôle sur le Troisième Âge, une comédie pour toute la famille.

Mise en scène de Martine DELEUZE

Avec :

Blandine BOUTRON (Léa)

Jocelyne FEHRE (Dominique)

Micheline FRAYSSEIX-BOUVET (Mado)

Anne JAYET (Yvonne)

François LEGALLAIS (Frédéric)

Pascale LEROUX (Irina)

Caroline SAN MIGUEL (Sophie)

Pour de plus amples renseignements sur la pièce et voir des photos de la première représentation, vous pouvez télécharger le dossier de présentation ci-dessous :

PDF - 3.8 Mo

L’un des deux auteurs, Franck DIDIER, avait eu la gentillesse d’honorer de sa présence la première représentation de cette pièce le 17 octobre 2014 lors du Festival de Théâtre de Groslay. À l’issue du spectacle, il avait envoyé à la troupe ces quelques mots fort sympathiques :

« Quel plus grand bonheur pour un auteur que de découvrir pour la première fois sur scène les personnages auxquels il a tenté de donner vie plusieurs mois durant. Ces personnages, je les ai découverts en chair et en os à l’occasion de la première représentation de ma pièce Ca sent le sapin (en co-écriture avec mon ami auteur Thierry François) le 17 octobre dernier par la troupe des Passe Volant. Quelle jubilation que de voir son texte aussi bien porté par des comédiens à la fois drôles et touchants, le tout cadencé par une mise en scène précise et originale. Cette première a été une vraie réussite : aussi bien pour la troupe que pour moi. Bravo et merci aux Passe Volant ! »

Le mot de la metteur en scène

« Je cherchais une comédie comportant des personnages féminins dont 3 de plus de 50 ans. A la première lecture de Ça sent le sapin, j’ai tout de suite su qu’elle conviendrait parfaitement à nos aspirations. La pièce est drôle, enlevée et la fin est inattendue. Au fur et à mesure du travail de mise en scène, la richesse des personnages se dévoile et, cerise sur le gâteau, cette pièce réclame des intermèdes musicaux pour le moins... éclectiques ! Bref, ce fut un coup de coeur pour mes comédiens et moi-même. J’espère que le public prendra autant de plaisir à la regarder que nous avons eu à la travailler ».

Poursuivre l’aventure à Montmagny

Mme Annick Prevots, Présidente du Centre Culturel Art’M de Montmagny, a eu la gentillesse d’inviter une nouvelle fois la troupe à se produire dans le cadre de ce festival, après que les Passe Volant eurent joué Feu la mère de Madame de Feydeau il y a un an, jour pour jour, le 18 janvier 2014. Il faut savoir que l’association Art’M promeut le théâtre amateur et professionnel à Montmagny depuis une trentaine d’années et participe chaque année au Festival Théâtral du Val-d’Oise. Les Passe Volant adressent donc leurs chaleureux remerciements à cette dynamique association qui a accepté de les accueillir de nouveau sur leurs terres magnymontoises !

Le CODEVOTA (Comité Départemental du Val d’Oise de Théâtre amateur et d’Animation), qui organise ce festival en partenariat avec le Centre culturel Art’M, est une antenne départementale de la Fédération du théâtre amateur en France. Le CODEVOTA rassemble toutes les troupes de théâtre et de conte adhérentes à la FNCTA dans le département. Les objectifs principaux de ce collectif sont de mutualiser les moyens pour répondre au mieux aux besoins des licenciés, d’aider au développement de la pratique en amateurs et faciliter l’accès au répertoire, enfin de promouvoir les réalisations au travers de partenariats avec les médiateurs culturels, les municipalités et les gestionnaires de lieux scéniques du Val d’Oise.

Ci-dessous : à gauche le Pôle culturel Pergame jouxtant la Chapelle et donnant directement sur la rue de Montmorency ; à droite la Chapelle du Séminaire où aura lieu la représentation.

Vous pouvez télécharger et imprimer le plan de Montmagny ci-dessous sur lequel la Chapelle est indiquée.

PDF - 8.1 Mo

Dans cette rubrique

Un commentaire ?

Compagnie des Passe Volant, 31, rue Carnot, 95410 Groslay